Publié le

SEO, SEM : Comment positionner son site sur les moteurs de recherche ?

Le SEO ou le référencement naturel

Qu’est-ce que le SEO ?

Le Search Engine Optimization (SEO) est une stratégie non payante visant à améliorer la position d’un site internet dans les moteurs de recherche. Le SEO qualifie la manière dont les concepteurs web développent et redéveloppent la qualité, la structure et l’ensemble de leur site, pour maximiser leurs chances d’apparaitre dans les premiers résultats d’un SERP. Il ne suffit pas d’écrire des suites de mots clés sur son site pour qu’il soit mieux référencé car les SERP arrivent à détecter le sens du contenu. On appelle ça : le “matching learning”. Les moteurs de recherche analysent entièrement le contenu des sites et sélectionnent ceux qui donneront la meilleure réponse à l’utilisateur.

Vous l’aurez compris, une stratégie de web marketing par référencement naturel est un travail de patience car les résultats sont loin d’être immédiat. Elle a pour avantage d’être non payante et d’augmenter la visibilité d’un site sur du long terme. Toutefois, garder un bon référencement est le travail quotidien d’un développeur web. Il restructure régulièrement son site (en modifiant le contenu, les Meta tags et change le plan du site) pour maintenir son classement face à la concurrence.

En une phrase, son rôle est d’optimiser un site pour qu’il réponde le mieux possible aux exigences des utilisateurs et de l’algorithme des SERP.

Le SEO ou le référencement naturel

Qu’est ce que le SEO ?

 

Le Search Engine Optimization est une stratégie non payante visant à améliorer la position d’un site internet dans les moteurs de recherche. Le SEO qualifie la manière dont les concepteurs web développent et redéveloppent la qualité, la structure et l’ensemble de leur site, pour maximiser leurs chances d’apparaitre dans les premiers résultats d’un SERP. Il ne suffit pas d’écrire des suites de mots clés sur son site pour qu’il soit mieux référencé car les SERP arrivent à détecter le sens du contenu. On appelle ça : le “matching learning”. Les moteurs de recherche analysent entièrement le contenu des sites et sélectionnent ceux qui donneront la meilleure réponse à l’utilisateur.

Le score de pertinence Google

 

Pour une recherche donnée, le positionnement d’un site se fait en fonction du score de pertinence que lui a attribué le SERP.

Ce score de pertinence est calculé selon des critères précis. Prenons par exemple le moteur de recherche le plus utilisé du web, Google. L’entreprise a défini plus de 200 critères pour référencer un site, ils peuvent être classés en trois principaux groupes :

  • Des critères techniques : La structure du site, le code et sa vitesse.

 

  • Des critères de contenus : Comme les meta (meta description, meta content type), les ancres de liens (texte des liens vers votre site). Le balisage du contenu est aussi très important car les SERP notent l’organisation de l’information d’un site. De plus, pour un bon référencement les mots clés doivent se situés dans les en-têtes et titre de la page. L’algorithme va chercher les contenus les plus pertinents selon les mots clés rentrés par l’utilisateur.

 

  • Des critères relatifs à la popularité : Sûrement la catégorie la plus importante. Les développeurs utilisent des techniques de Linking- Backlink pour développer leur notoriété sur la toile. Si un site bien référencé met un lien vers le vôtre, Google jugera que vous avez été recommandé par un site de confiance donc votre score de pertinence augmentera et vous gagnerez des places dans le positionnement !

Vous l’aurez compris, une stratégie de web marketing par référencement naturel est un travail de patience car les résultats sont loin d’être immédiat. Elle a pour avantage d’être non payante et d’augmenter la visibilité d’un site sur du long terme. Toutefois, garder un bon référencement est le travail quotidien d’un développeur web. Il restructure régulièrement son site (en modifiant le contenu, les Meta tags et change le plan du site) pour maintenir son classement face à la concurrence.

En une phrase, son rôle est d’optimiser un site pour qu’il réponde le mieux possible aux exigences des utilisateurs et de l’algorithme des SERP.

 

Le SEM, une stratégie de web marketing plus large

Le SEM (Search Engine Marketing) regroupe le SEO (vu ci-dessus) et les stratégies de positionnement payantes appelées SEA (Search Engine Advertising). Le SEA ne nécessite pas de changement dans la structure du site. Il suffit de commencer une campagne publicitaire de type PPC (Pay Per Click) ou de liens sponsorisés et elles fonctionnent automatiquement sur les moteurs de recherche.

Le référencement payant

Les premières annonces affichées sur la page de votre recherche sont des campagnes publicitaires, payées par des entreprises pour gagner en visibilité.

Ce référencement payant engendre plus de trafic sur un site, il peut être une solution pour se positionner sur des mots clés ayant beaucoup de concurrence. L’outil le plus utilisé pour les annonces payantes est Google Adwords. Sur ce site, le marché du référencement se fait sous forme d’enchère aux mots-clés.

Adwords permet de choisir sur quel mot-clé le développeur souhaite se positionner. Ce système d’enchère récompense les utilisateurs les plus généreux. Cependant, si une annonce est plus performante, mais que son enchère est inférieur aux autres, Google la valorisera en dépits de son chiffre d’affaire.

 

SEA/SEO que choisir ?

Il n’y a pas de bonne réponse, c’est la toute la complexité du web marketing. Mais combiner les deux semble être la meilleure option pour faire progresser une page.

Sur du court au moyen terme, le SEA est très utile, elle permet un positionnement rapide tout en gérant son budget. Plus encore, le SEA permet de tester un marché ou une offre.

Sur du long terme, il est préférable de s’orienter vers un référencement naturel. Premièrement pour une question de budget et ensuite pour augmenter le score de pertinence attribué par le SERP. Les internautes ne cliquent pas forcément sur les liens sponsorisés et annonces car ils savent que leur classement ne dépend pas de la qualité du site. C’est en travaillant sur le référencement naturel que vous ferez progresser durablement votre visibilité.

En complément d’une stratégie de SEM, vous pouvez publier vos coordonnées sur d’autres canaux comme Facebook, Yelp, Instagram ou Twitter. Les réseaux sociaux aident aussi votre site à gagner en notoriété !

Exemples de stratégie webmarketing réussie

Buffer et le travail de contenu

Buffer est un service de content marketing vous permettant de programmer vos post sur les réseaux sociaux. L’entreprise a d’abord axé ses canaux publicitaires sur du blogging. Elle postait régulièrement des articles sur les réseaux sociaux, sans grand succès.

Elle a changé sa stratégie et à décider de publier des articles sur leur propre site en ciblant les utilisateurs déjà intéressé par Buffer. En créant du contenu inspirant sur divers sujets comme la psychologie, l’audience s’est élargie, le partage des publications sur les réseaux sociaux ont été multiplié par 4.

Les fondateurs ne se sont pas arrêtés là. Ils ont aussi publié des articles écris par des personnes extérieures pour toucher un public encore plus large. Buffer a réussi à gagner en notoriété en retenant l’attention de grands influenceurs et de leurs abonnés. En moins d ‘un an c’est 100 00 nouveaux utilisateurs qui ont rejoint le projet.

Cet exemple montre l’importance du contenu d’un site qui est complémentaire aux service/produits de l’entreprise. Il sert à attiser la curiosité des internautes, et donc augmenter la notoriété d’un site web.

Observer le comportement des utilisateurs

Zendesk est une plateforme cloud de service client de gestion de ticket en libre-service. L’entreprise consulte fréquemment les mots clés qu’inscrivent les utilisateurs. Ils ont alors remarqué une tendance de recherche “alternatives à Zendesk”.

Pour diminuer la visibilité de leurs concurrents, l’équipe à tourner une vidéo humoristique sur un groupe nommé “Zendesk Alternative”. L’entreprise a ensuite acheté le nom de domaine correspondant au groupe, l’a introduit sur Facebook et Twitter. Le contenu du site a été soigneusement avec des pages en mots-clés uniques. Zendesk a mis la vidéo en ligne, les résultats ont été immédiat. L’entreprise a réussi à dépasser son concurrent dans le classement Google.

Nestlé, lancement de Dolce Gusto

La marque de café de Nestlé a lancé son programme digital « My dolce gusto » dans l’objectif de devenir leader sur le marché des dosettes multi-boissons. Elle consacre une partie de son site à la nouveauté et entame un système de newsletter mensuelle. Là encore Nestlé a accordé une importance au contenu de son site: recettes originales, rubrique “Mon caf & moi”, évènements…

La promotion de “My dolce Gusto” s’est réalisée via mailing (envoi aux membres de Nestlé) et par la création d’une page Facebook dédiée au programme. La page compte maintenant plus d’une centaine de milliers d’actifs.

Nestlé a profité de sa notoriété pour faire connaitre “Dolce Gusto”, mais à réussi à les fidéliser en créant un contenu de qualité.